L'Hebdo du St-Maurice - Culture

 

L'univers fantastique de Sybiline

 

 

 

 

 

Publié le 12 Avril 2010

Sandra Lacroix

L'.Hebdo du Saint-Maurice

Accès direct à son univers fantastique, la peintre hyperréaliste Sybiline présente pour la première fois depuis plusieurs années une exposition solo, à la Galerie d’art Lumière au pinceau de Sainte-Flore.

«C’est l’occasion pour moi de donner aux gens de la région un accès à mon travail, de leur faire découvrir mon univers», se réjouit l’artiste shawiniganaise.

 

Véritable passionnée, Sybiline – de son vrai nom Chantal Lajoie – vie au quotidien dans un monde fantastique qui l’inspire et l’amène à créer des tableaux uniques et originaux. En fait, la jeune artiste se distingue par sa démarche artistique particulière. Derrière chaque tableau se cache un immense travail de lecture, de recherche et de préparation. Elle puise son inspiration à travers la mythologie, le fantastique, la science-fiction et divers domaines artistiques.

 

Pour elle, la réalisation d’une œuvre commence bien avant la peinture de celle-ci. Afin de créer, elle doit se plonger à fond dans l’histoire, elle confectionne les costumes que porteront ses personnages, se déplace dans le décor souhaité, etc. «J’aime vivre les aventures avant de créer mes tableaux, c’est pour moi une source d’inspiration. Je confectionne les costumes, je me déplace dans les lieux que je vais peindre puis je m’imprègne de l’ambiance et du décor. À partir de ce moment, je suis prête à peindre», confie-t-elle.

 

Jusqu’au 30 avril, Sybiline présente donc son exposition L'ABCdaire de mon imaginaire, à la Galerie d’art Lumière au Pinceau (3221 50e avenue, Sainte Flore). Environ 70 tableaux y sont présentés, pour la plupart, pour la première fois. «La plupart des tableaux de cette exposition n’ont jamais été présentés. Les gens ont beaucoup plus vu les livres que les tableaux», explique-t-elle.

 

Le dimanche 18 avril, l’artiste sera d’ailleurs présente à la galerie toute la journée, pour rencontrer les visiteurs et leur faire découvrir ses tableaux. «Il est impossible de ne pas aimer ses tableaux, même pour les personnes qui n’aiment pas le figuratif. Sybiline vit dans un univers fantastique et elle invite les gens à y entrer par son exposition», note pour sa part la propriétaire de la Galerie d’art Lumière au Pinceau, Lucie Milette.

 

Des images qui traversent les frontières

 

Ces dernières années, un grand nombre de créations réalisées par cette jeune artiste de la région ont franchi les frontières, reproduites sur diverses couvertures d’ouvrages. D’ailleurs, plusieurs livres illustrés en page couverture par Sybiline seront publiés prochainement, tels Les Bagnoles (Sonia Marmen) et Soulières (le Shawiniganais Patrick Loranger).

 

Au cours des prochains mois, cette artiste-peintre tentera de nouvelles aventures en participant à divers événements, dont le festival de films fantastiques québécois Vitesse et Lumière (www.vitesselumiere.org) ainsi que le prestigieux événement Polaris (www.tcon.ca/polaris) à Toronto qui réunira en juin les grands noms internationaux du monde de la science-fiction et de la fantasy.